Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Quand des Kazakhs émigrés au Turkménistan reviennent au pays  Novastan | Quand des Kazakhs émigrés au Turkménistan reviennent au pays 
Astana Kazakhstan Oralmans Banlieue

Quand des Kazakhs émigrés au Turkménistan reviennent au pays 

Depuis 2005 et l’appel du président kazakh au retour des minorités kazakhes émigrées, près d’un million de personnes sont revenues au Kazakhstan. Mais les conditions de vie de certains sont loin d’être idéales.

Novastan reprend et traduit ici un reportage de Tengrinews, réalisé par Renat Tachkinbaev pour le texte et Tourar Kazangapov pour les photos.

Zinech et Madina Esmaganbetov, toutes deux Turkmènes, sont arrivées à Astana, la capitale kazakhe, il y a 10 ans. C’est suite à l’appel lancé en 2005 par Noursoultan Nazarbaïev qu’elles ont décidé de revenir dans leur pays natal. A ce moment-là, le président du Kazakhstan a appelé l’ensemble des « oralmans », les Kazakhs de nationalité émigrés à l’étranger, à rentrer.

De nationalité et non de citoyenneté, la différence est d’importance. De fait, si la citoyenneté correspond à un titre civique, la nationalité correspond à l’ethnie, l’identité personnelle. Les nationaux Kazakhs étaient principalement installés en Ouzbékistan, en Mongolie et au Turkménistan.

Un voyage dantesque

Dans ce reportage de Tengrinews

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec