Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

« Pneumonie kazakhe » : l’étrange faux pas diplomatique de la Chine Novastan | « Pneumonie kazakhe » : l’étrange faux pas diplomatique de la Chine
Kazakhstan Chine Coronavirus Covid-19 Diplomatie pneumonie inconnue

« Pneumonie kazakhe » : l’étrange faux pas diplomatique de la Chine

La publication, sur le site de l’ambassade de Chine au Kazakhstan, d’un communiqué informant les ressortissants chinois d’une recrudescence de « pneumonies inconnues » plus mortelles que le Covid-19 dans trois régions du pays, a engendré dans les médias chinois la propagation de rumeurs sur l’existence d’un nouveau virus. Suivi d’un démenti ferme des autorités kazakhes qualifiant les propos de « fake news », ce faux pas diplomatique a brièvement jeté un froid entre les deux partenaires, qui s’attachent depuis à arrondir les angles.

Alors que l’épidémie de Covid-19 continue à prendre de l’ampleur au Kazakhstan, le 9 juillet dernier, le bureau de l’Économie et du Commerce de l’ambassade de Chine à Nur-Sultan a mis en garde les ressortissants chinois contre une vague de « pneumonie inconnue » dans le pays. Le média allemand Deutsche Welle rapporte que le service diplomatique a tout d’abord publié un message sur sa chaine WeChat faisant état d’une « pneumonie kazakhe » particulièrement présente dans les régions d’en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec