KassymTokaïev Nazarbaïev Réunion Parti Août

Au Kazakhstan, “l’administration part en vrille et ne sait plus quelles consignes suivre”

Avec le renforcement substantiel des pouvoirs de Noursoultan Nazarbaïev, pourtant démissionnaire de son poste de président du Kazakhstan, beaucoup s'interrogent : qui tient aujourd'hui les manettes du plus grand pays d'Asie centrale ? Plusieurs experts kazakhs se sont penchés sur la question et ont mis en lumière les luttes de clans dans l'administration et l'apparition d'un modèle de gouvernance hybride à Nur-Sultan.

Novastan reprend et traduit un article initialement publié sur le média russe en ligne spécialisé sur l'Asie centrale, Fergana News.

Premier président du Kazakhstan et président à vie du Conseil de sécurité, Noursoultan Nazarbaïev bénéficie depuis le mois d'octobre 2019 de pouvoirs lui permettant de contrôler presque toutes les décisions importantes relatives au personnel de l'État. Si le président en exercice, Kassym-Jomart Tokaïev, veut nommer ou révoquer une personne de son poste, il doit désormais prendre cette décision en coordination . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec