Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Apprentissage du kazakh : pour le président du Kazakhstan, "mieux vaut tard que jamais"
Kassym-Jomart Tokaïev Kazakh Kazakhstan

Apprentissage du kazakh : pour le président du Kazakhstan, « mieux vaut tard que jamais »

Les Kazakhs ne parlent pas suffisamment kazakh, estime Kassym-Jomart Tokaïev dans un post de blog. Le président kazakh prône un apprentissage plus poussé de la langue nationale, sans pour autant limiter la pratique d'autres langues comme le russe ou l'anglais.

Le président kazakh commence à s'agacer du manque de pratique de la langue kazakhe. Dans un post de blog publié le 5 janvier dernier, en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Share With:

zenon.bekdouche@gmail.com