Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Aéroports, musées ou usines : tour d'horizon des lieux en Asie centrale qui portent les noms des présidents Novastan | Aéroports, musées ou usines : tour d’horizon des lieux en Asie centrale qui portent les noms des présidents
Turkménistan Mary Complexe textile Turkmenbachi usine

Aéroports, musées ou usines : tour d’horizon des lieux en Asie centrale qui portent les noms des présidents

Après la démission du premier président du Kazakhstan, Noursoultan Nazarbaïev, la capitale du pays a été renommée en son honneur. Les toponymes associés aux noms des chefs d’Etat d’Asie centrale deviennent de plus en plus fréquentes tant au niveau local qu’international.

Novastan reprend et traduit ici un article publié le 9 août 2020 par le média tadjik Asia-Plus.

Le média tadjik Asia-Plus s’est intéressé aux lieux qui portent les noms des présidents locaux en Asie centrale. Des aéroports, des musées, des universités ou des rues – quels sont ces lieux nommés en hommage des chefs d’Etat locaux ?

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir en vous abonnant, en réalisant un don défiscalisé à 66 %, ou en devenant membre actif par ici.

Aujourd’hui, au Tadjikistan, pays d’origine du média écrivant l’article, seuls deux toponymes sont associés au nom du président du pays Emomali Rahmon. Les deux localités ont été nommées Rahmonobod, en l’honneur du chef d’Etat. L’une se trouve dans le Haut-Badakhchan, l’autre dans le district de Chourobad, dans la région de Khatlon.

Qu’en est-il dans le reste de l’Asie centrale ?

Noursoultan Nazarbaïev , l’ancien président du Kazakhstan (1990-2019) a donné son nom à la capitale du Kazakhstan. La capitale du pays a été rebaptisée en mars 2019 et devenue Nur-Sultan en l’honneur du premier président du pays.

Lire aussi sur Novastan : La capitale du Kazakhstan renommée “Nur-Sultan”

Au Turkménistan, la ville de Krasnovodosk située à l’ouest du pays a changé son nom et est devenue Türkmenbaşy en l’honneur du chef d’Etat Saparmourat Niazov (1991-2006). L’ancien président turkmène possédant alors le titre de Türkmenbaşy, le chef des Turkmènes, a lui-même renommé cette ville au bord de la mer Caspienne.

Les aéroports et gares repabtisés

L’aéroport international Nursultan-Nazarbaïev de Nur-Sultan est l’un des plus grands du Kazakhstan et occupe la deuxième place dans le pays pour le transport aérien intérieur. Il a été renommé en 2017 par le décret du gouvernement kazakh.

Kazakhstan Nur-Sultan Capitale Aéroport
Aéroport international « Noursoultan Nazarbaïev. »

Une autre infrastructure de la capitale du Kazakhstan, la gare ferroviaire, a été également renommée en l’honneur du premier président et depuis 2019 elle s’appelle Nur-Sultan.

Le premier président du Turkménistan Saparmourat Niazov a donné son nom à l’aéroport international d’Achgabat de 1994 jusqu’en 2016. L’aéroport peut accueillir jusqu’à 1600 voyageurs par heure. La compagnie aérienne Turkmenistan Airlines opère depuis cet aéroport.

Ouzbékistan Tachkent Aéroport
Aéroport international de Tachkent.

Le premier président ouzbek, Islam Karimov (1938-2016), a inspiré la dénomination de l’aéroport international de Taсhkent, qui est également désigné par l’appellation non-officielle de Tachkent-sud. C’est le plus grand aéroport d’Ouzbékistan et le principal hub pour la compagnie aérienne nationale Uzbekistan Airways.

Les établissements d’enseignement

Les présidents des pays centrasiatiques ont également donné leurs noms aux établissements de l’enseignement et de l’éducation. Ainsi, au Kazakhstan, l’Université Nazarbaïev, située dans la capitale du pays, a été ouverte à l’initiative du président kazakh.

L’établissement d’enseignement supérieur a accueilli ses premiers étudiants en septembre 2010. Noursoultan Nazarbaïev a également inspiré le nom des écoles Nazarbaïev situées dans les grandes villes du Kazakhstan, comme par exemple, l’école de chimie et de biologie de Kyzylorda, ouverte en 2013, le jour de la fête de la сonstitution du Kazakhstan.

De plus, le lycée n°1 de Grozny, capitale de la République de Tchétchénie, en Russie, a été nommé en l’honneur du l’ancien président du Kazakhstan.

République de Tchétchénie Russie Grozny
Lycée n°1 de Grozny.

Saparmourat Niazov a donné son nom à l’Institut militaire du Ministère de la Défense du Turkménistan. Plusieurs écoles du Turkménistan portent également le nom de l’ancien chef des Turkmènes.

Son homologue ouzbek, Islam Karimov a inspiré la dénomination de lUniversité technique d’Etat de Taсhkent, ainsi que du complexe scientifique et pédagogique. Dans ce dernier se situent un musée, un centre scientifique de recherche, une bibliothèque et des salles de conférence et d’études.

Ouzbékistan Tachkent Université
Université technique d’Etat de Taсhkent.

Le premier président ouzbek Islam Karimov a également inspiré le nom du musée commémoratif de Taсhkent situé dans le palais Oksaroï, signifiant en ouzbek le palais blanc. Ce palais a été fermé au public pendant la vie d’Islam Karimov puisque le président ouzbek avait sa résidence de travail entre ces murs.

Les musées et bibliothèques

Les dénominations en l’honneur des chef d’Etats locaux concernent aussi les musées et les bibliothèques centrasiatiques. Au Kazakhstan, c’est le cas du musée du premier président de la République du Kazakhstan, situé à Nur-Sultan et construit suite à un décret présidentiel datant de 2004.

Le bureau de l’ancien président du Kazakhstan se trouve désormais dans les murs du centre Nazarbaïev, plus précisément à la bibliothèque du premier Président du Kazakhstan.

Kazakhstan Nour-Soultan Centre Nazarbaïev
Centre Nazarbaïev à Nur-Sultan où se trouve le bureau du premier président du pays.

Noursoultan Nazarbaïev a donné son nom au parc du premier Président du Kazakhstan qui se trouve à Almaty et aux deux autres parcs homonymes situé à Aktioubé et à Kyzylorda.

L’ancien président kazakh a donné son nom aux rues et des avenus dans les grandes villes du Kazakhstan. La plupart ont changé leurs noms en 2019 après la démission de Noursoultan Nazarbaïev du poste du président du pays.

Le parc du centre ville d’Achgabat porte quant a lui le nom d’Arkadag, qui signifie “le protecteur” en turkmène, en l’honneur du président turkmène actuel et depuis 2006, Gourbangouly Berdymoukhamedov.

Lire aussi sur Novastan : Noursoultan Nazarbaïev n’est plus président du Kazakhstan

Saparmourat Niazov a donné le sien à un district, etrap en turkmène, dans la province de Dachogouze qui se situe au nord du Turkménistan et est frontalière avec l’Ouzbékistan. Il a aussi donné son nom à de nombreuses rues du pays.

Les rues et avenues à Tachkent, Boukhara ou Goulistan portent le noms d’Islam Karimov. Une rue à son honneur a été renommée au Kazakhstan, à Almaty. Deux squares, à Samarcande et à Moscou ont été ouverts au nom du premier président ouzbek.

Moscou Ouzbékistan Karimov Islam
Monument d’Islam Karimov (1938-2016), premier président d’Ouzbékistan à Moscou, Russie.

Les montagnes

Même les montagnes y passent puisque l’on trouve le pic Nursultan dans les montagnes de Trans-Ili Alataou, pic qui entre 1935 et 1998 a porté le nom de pic Komsomol. Le pic le plus haut du Turkménistan, le pic Aïribaba, situé dans le chaîne des montagnes Kugitangtau a été rebaptisé Pic du Türkmenbaşy.

Les usines et entreprises

Le premier président turkmène a de plus donné son nom au complexe textile de la ville de Mary, qui se trouve sur la route de la Soie, ainsi qu’à une entreprise de fabrication de jeans. Cette entreprise a été ouverte en 1996 et fabrique des jeans pour des marques internationales.

Turkménistan Mary Complexe textile Turkmenbachi
Complexe textile Turkmenbachi à Mary, Turkménistan.

Parmi tous les lieux et bâtiments qui portent son nom, Islam Karimov a également inspiré la dénomination de l’usine de voitures d’Asaka, ville de l’est ouzbek.

Les stades

Le premier Türkmenbaşy a aussi donné son nom au stade olympique d’Achgabat, le plus grand stade du Turkéministan en terme de capacité d’accueil, qui a été inauguré en 2001. Il pouvait accueillir jusqu’à 35 000 spectateurs. Le stade a été détruit en 2013 et remplacé par un nouveau stade adapté pour accueillir 45 000 spectateurs.

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

Les journalistes de Asia-Plus indiquent ne pas avoir trouvé de lieux nommés en l’honneur des précédents présidents du Kirghizstan, Almazbek Atambaïev ou Sooronbaï Jeenbekov, ni même en l’honneur de l’actuel, Sadyr Japarov.

Traduit du russe par Leonora Fund

Édité par Nazira Zhukabayeva

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un email à redaction@novastan.org. Merci beaucoup !

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *