Mer d'Aral Concours Banque mondiale

Un concours lancé pour revitaliser l’ancien territoire de la mer d’Aral

Alors que la disparition de la mer d’Aral est actée, la Banque mondiale et diverses associations régionales et internationales lancent pour 2021 un concours ambitieux. Son objectif : restaurer les paysages de l’ancienne mer.

Le destin tragique de la mer d’Aral semble être sans appel : elle ne reviendra pas. Cette mer intérieure a affronté en effet une véritable crise écologique durant la période soviétique, engendrant inexorablement sa disparition depuis les années 1960, malgré des tentatives de la préserver.

Cependant, tout espoir n’est pas perdu pour l’espace laissé vide par le repli de la mer. En novembre 2020, la Banque mondiale a initié le Global Distributive Tech Challenge 2021, un défi visant à rénover le territoire de la mer d’Aral, entre Ouzbékistan et Kazakhstan. L’institution internationale s’est appuyée sur des acteurs régionaux comme le Global Landscapes Forum (GLF), l’Université kazakhe-allemande (DKU) et Plug and Play (P&P). Le concours récompensera financièrement les acteurs ayant conçu les concepts de rénovation les plus inventifs pour ce territoire en danger.

Lire aussi sur Novastan : Non, il n’y a . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec