Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

La Russie veut créer un autre système financier international, avec la Chine
Monnaie Commune Chine Russie Union economique eurasiatique accord

La Russie veut créer un autre système financier international, avec la Chine

L’Union économique eurasiatique et la Chine élaboreront un projet de système économique et financier international. Ce projet sera basé sur une nouvelle monnaie internationale et devrait se préciser avant la fin du mois de mars.

Face au ralentissement de l’économie mondiale et aux mesures restrictives visant la Russie dans le cadre de la guerre en Ukraine, la Russie veut créer, via l’Union économique eurasiatique (UEE), un système financier international avec la Chine, indique l’agence de presse kazakhe Kaztag. Cette décision a été conclue à la suite d’une visioconférence organisée le 11 mars dernier entre les membres de la Commission économique eurasiatique (CEE), une des institutions de l’UEE, et la Chine.

Novastan est le seul média européen (en français, en allemand et en anglais) spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir en vous abonnant, en réalisant un don défiscalisé à 66 %, ou en devenant membre actif par ici.

Cette volonté est une première pour l’UEE, une union douanière réunissant la Russie, la Biélorussie, le Kazakhstan, le Kirghizstan et l’Arménie fondée en mai 2014La Commission économique eurasiatique a indiqué que ce système sera basé sur une nouvelle monnaie internationale, qui sera calculée comme un indice des monnaies nationales des pays participants et des prix des produits de base, précise l’agence de presse kirghize 24.kg. Le premier projet devrait être soumis à la discussion avant la fin du mois de mars, avance 24.kg

Des collaborations plus intenses à l’ordre du jour

“Compte tenu des défis et des risques communs associés au ralentissement de l’économie mondiale et des mesures restrictives à l’encontre des États de l’UEE et de la Chine, nos pays devraient intensifier la coopération pratique tant au niveau de dialogues d’experts réguliers que sur le plan des mesures et projets communs”, a déclaré Sergey Glazyev, ministre chargé de l’intégration et de la macroéconomie de la CEE et ancien conseiller de Vladimir Poutine de 2012 à 2019. Il a rappelé que la Chine était la première au monde à passer au stade de la reprise de l’économie nationale après le confinement pandémique, note Kaztag

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

Wang Wen, doyen de l’Institut des finances RDCY, a souligné la proximité des positions des pays de l’UEE et de la Chine sur de nombreuses questions de l’agenda mondial du développement et a exprimé son soutien à l’intensification du dialogue eurasien-chinois, rapporte le média kazakh Kapital. Les participants au dialogue ont également examiné les aspects pratiques de cette nouvelle coopération dans le domaine de l’énergie, des technologies de l’information, du commerce des produits de base ainsi que des mesures visant à adapter les pays aux pressions économiques extérieures, expose Kapital.

Joanna Blain
Rédactrice pour Novastan

Relu par Jacqueline Ripart

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un email à redaction@novastan.org. Merci beaucoup !

Share With:

joanna.blain@orange.fr

No Comments

Leave A Comment

Captcha loading...