Chavkat Mirzioïev Ouzbékistan Coton Champ Travail forcé

Campagne d’automne du coton en Ouzbékistan : travail volontaire ou forcé ?

Un rapport du ministère du Travail ouzbek a identifié 650 cas de travail forcé pour la collecte de coton cet automne. Le gouvernement assure pourtant qu’il met tout en place pour éradiquer cette pratique, et que ces cas ne sont pas le résultat d’une directive gouvernementale.

Au 10 octobre dernier, plus de 650 personnes auraient été impliquées dans la collecte forcée du coton depuis le début de la saison, d’après le média ouzbek Gazeta.uz. La collecte de cette année est particulièrement observée, puisque l'Ouzbékistan s’est engagé auprès de l’Union européenne à mettre fin au travail des enfants et au travail forcé. De plus, l'Ouzbékistan a été élu au Conseil des droits de l’Homme de l’Organisation des nations unies le 13 octobre dernier, et les organisations de défense des droits de l’Homme internationales et ouzbèkes seront particulièrement vigilantes quant au respect des engagements du pays. 

Lire aussi sur Novastan: en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec