Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Air Liquide va investir 86 millions d’euros au Kazakhstan Novastan | Air Liquide va investir 86 millions d’euros au Kazakhstan
Air Liquide Kazakhstan Hydrogène Azote Investissement

Air Liquide va investir 86 millions d’euros au Kazakhstan

Air Liquide veut démultiplier ses capacités de production d’azote et d’hydrogène au Kazakhstan avec son investissement le plus important dans le pays.  

Air Liquide continue d’investir au Kazakhstan. Dans un communiqué du 2 mars dernier, le leader français de l’hydrogène a annoncé un nouvel investissement de 86 millions d’euros dans le pays le plus vaste d’Asie centrale. L’objectif : produire 200 millions de mètres cubes (m3) d’hydrogène et jusqu’à 50 millions de m3 d’azote par an, au sein de la raffinerie d’Atyraou, dans l’ouest du Kazakhstan. Modernisation et optimisation de la production seront les maîtres mots du plus gros site de production du groupe français. 

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir en vous abonnant, en réalisant un don défiscalisé à 66 %, ou en devenant membre actif par ici.

Air Liquide est présent au Kazakhstan par l’intermédiaire d’Air Liquide Munay Tech Gases (ALMTG), sa coentreprise avec KazMunayGas. C’est avec cette structure, lancée en 2018 avec le géant kazakh des hydrocarbures, que le groupe français se donne pour objectif de répondre aux besoins d’approvisionnement en azote et en hydrogène de l’industrie kazakhe. La raffinerie d’Atyraou a reçu 15 millions d’euros en 2019.

Lire aussi sur Novastan : Air Liquide investit 15 millions d’euros au Kazakhstan

Si la production d’azote et d’hydrogène est extrêmement énergivore, Air Liquide dit se différencier des ses concurrents locaux par l’utilisation de procédés technologiques et digitaux innovants visant une certaine efficience d’approvisionnement à travers par exemple l’utilisation de son système Smart & Innovative Operations Center couplant big data et intelligence humaine. 

L’investissement le plus important pour l’entreprise française

Les 86 millions d’euros engagés représentent l’investissement le plus important du groupe français depuis son début d’activité au Kazakhstan. Il s’inscrit dans un contrat à long terme, au sein duquel ALMTG s’engage à fournir des gaz industriels à la raffinerie d’Atyraou.

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

Air Liquide augmente donc la mise, après son premier investissement de 12 millions d’euros en 2018, pour l’approvisionnement en hydrogène de la raffinerie de Pavlodar (POCR) dans le cadre d’un contrat de fourniture à long terme similaire. 

Néanmoins, si le groupe français dispose bel et bien d’une expertise de taille dans le secteur, l’utilisation de l’hydrogène renouvelable, voire bas carbone, est inconnue sur ces sites industriels d’Asie centrale. L’hydrogène carboné, produit grâce au «vaporeformage» de gaz naturel ou par «gazéification» du charbon de bois, est le moins coûteux à produire, il est aussi le moins favorable pour l’environnement. Reste à savoir si le groupe français emportera jusqu’en Asie centrale la vague verte de l’hydrogène décarboné sur laquelle il surfe en France. 

Hadrien Canter
Rédacteur et co-responsable des traductions chez Novastan

Relu par Anne Marvau

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un email à redaction@novastan.org. Merci beaucoup !

Partager avec
Commentaires
  • AvatarAvatar

    Digitaux ou numériques?

    8 mars 2021
    • AvatarAvatar

      Bonjour, de mémoire digital est un anglicisme à éviter car le mot a un autre sens en français, il fait référence aux doigts, d’où le terme “empreinte digitale”.

      17 mars 2021

Ecrire un commentaire

Captcha *