Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

« Le rap représente une sorte de révolution dans la culture turkmène » Novastan | « Le rap représente une sorte de révolution dans la culture turkmène »
XB Mawzer Rap Turkménistan Hip Hop Musique

« Le rap représente une sorte de révolution dans la culture turkmène »

Apparu au tournant du XXIème siècle au Turkménistan, le rap commence tout juste à émerger dans l’un des pays les plus fermés du monde. Pour le rappeur turkmène Arslanmouhammed Nazarov, ce genre musical a de beaux jours devant lui malgré une hostilité affichée du pouvoir.

Novastan reprend et traduit ici un article initialement publié par le média d’opposition turkmène Informations alternatives Turkménistan (ANT).

Comme dans les autres pays d’Asie centrale, la culture occidentale du rap et du hip-hop est arrivée au Turkménistan au début du XXIème siècle. À Achgabad, la capitale turkmène, les cassettes et les CD d’Eminem et de Detsl, souvent des versions pirates, passaient de main en main avec des conditions de retour très strictes. Les adolescents se défiaient en break-dance sur le hit « Freestyler » du groupe finlandais Bomfunk jusqu’à ce que leurs genoux et leurs coudes soient couverts de bleus.

Lire aussi sur Novastan : RAP View : le « rap conscient » kirghiz

Depuis, la culture du rap et du hip-hop s’est développée au Turkménistan, et avec . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec