Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Compétition entre la France et la Russie autour du second satellite turkmène Novastan | Compétition entre la France et la Russie autour du second satellite turkmène
Satellite Turkménistan Thales Alenia Space Roskosmos Russie Contrat

Compétition entre la France et la Russie autour du second satellite turkmène

Alors que le français Thales serait le seul à négocier pour la vente d'un second satellite turkmène, la Russie pousse pour obtenir le lancement et le volet formation et coopération autour de ce satellite d’observation. Novastan a enquêté sur la compétition spatiale qui fait rage autour du juteux et stratégique contrat.

Cinq ans se sont écoulés depuis le lancement du premier satellite commercial de télécommunication turkmène construit par Thales Alenia Space et lancé par l’américain SpaceX. Le lancement en 2015 du premier satellite turkmène construit par l’entreprise française n’a été qu’une première étape, puisqu’Achgabat a annoncé depuis 2018 être prêt à consacrer plusieurs centaines de millions de dollars pour lancer un second satellite d’observation cette fois, aiguisant les appétits de plusieurs puissances spatiales internationales pour les différents volets de ce projet.

Achgabat a prévu près de 371 millions de dollars (336,5 millions d’euros) pour développer une industrie spatiale nationale d’ici 2024. Depuis 2017, le gouvernement travaille sur un satellite d'observation. Ce nouveau . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec