Cinq choses à savoir sur la réforme constitutionnelle au Turkménistan

Le projet de modification de la Constitution du Turkménistan a été rendu public. Il vise à restaurer une chambre haute du Parlement, mais esquisse aussi pour la première fois l'après Gourbangouly Berdimouhamedov, l'actuel président turkmène.

Le projet d’amendement constitutionnel annoncé à l'automne dernier a été publié par les agences de presse officielles turkmènes le 24 février dernier. L'agence TDH présente cette réforme comme une façon de démocratiser le pays. Elle adoptera un modèle constitutionnel plus proche de pays comme la France avec un Parlement bicaméral, en recréant la Halk Maslakhati ou Conseil du Peuple.

Les mesures prises ont cependant davantage des allures de renforcement du pouvoir avec une position à vie pour le président actuel Gourbangouly Berdimouhamedov, qui lui permet même de se placer à la tête de l’État en cas de "décès ou maladie grave" de son successeur tandis que son fils, Serdar Berdimouhamedov, gravit les échelons de sa carrière politique. Novastan vous résume ce qu'il faut savoir sur la réforme constitutionnelle au Turkménistan . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec