Emomalii Rahmon Jeûn Ramadan Tadjikistan Discours Exception

Tadjikistan : le président laisse la porte ouverte à une exception du jeûne pour le Ramadan

À l’instar des années précédentes, le président tadjik s’est exprimé sur l’observation du jeûne du Ramadan. Emomalii Rahmon a invité son peuple à privilégier son immunité et sa santé en période de risques de contamination de coronavirus, alors que le pays ne présente toujours aucun cas.

Cela commence à devenir une habitude. De même qu’en 2019 et en 2018, mais pour des raisons différentes, Emomalii Rahmon a adressé un avis à la population tadjike le 23 avril l’invitant à ne pas respecter le jeûne rituel du Ramadan. Le président tadjik a fait part de sa volonté de ne voir ni la santé des travailleurs tadjiks, ni les récoltes printanières impactées par l’abstinence d’eau et de nourriture. Emomalii Rahmon a ajouté que malgré la présence d’aucun cas de Covid-19, il ne souhaitait pas voir son peuple se rendre vulnérable par un jeûne d’une durée d’un mois.

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir en vous abonnant, en réalisant un don défiscalisé à 66 %, ou en devenant membre actif par ici.

J’exhorte tous ceux qui travaillent dans les champs et produisent de la richesse, au nom de leur santé et de celle des membres de leur famille, à assurer la prospérité de leur foyer, en utilisant ce soulagement, pour reporter le jeûne à un moment plus favorable“, a déclaré le président tadjik, soucieux de ne pas voir le travail des premières récoltes interrompu par le jeûne. “De nombreux érudits islamiques soutiennent que les agriculteurs, les éleveurs de bétail et ceux qui travaillent dur, dont la santé est affamée et assoiffée, sont autorisés à s’abstenir“, a-t-il ajouté.

Le média russe Sputnik insiste sur la mention de report du jeûne plutôt que d’exemption. En effet, Emomalii Rahmon a appelé à ce que le jeûne soit différé à une période plus propice, représentant moins de risque pour la santé du peuple tadjik et moins de danger pour son économie.

Le peuple tadjik déjà exempté de jeûne auparavant

Plus largement, ce pragmatisme à l’égard de la pratique du quatrième pilier de l’Islam fait écho à la position de l’État tadjik vis-à-vis du jeûne depuis plusieurs années. En mai 2019, Emomalii Rahmon avait estimé dans son discours ouvrant le mois de Ramadan que les travailleurs agricoles pouvaient en être exemptés, du fait de la chaleur de l’époque.

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

L’année précédente, suites aux déclarations d’Emomalii Rahmon, le mufti du Tadjikistan avait émis une fatwa exemptant les travailleurs du chantier du barrage de Rogun d’observer le jeûne. La construction du barrage avait subi de nombreux contretemps et le premier agrégat de la centrale hydroélectrique devait être en rendu fonctionnel pour novembre 2018. Le président tadjik déclarait alors que le Ramadan ne devait pas signifier le refus de travailler et “se mettre dans le coin d’une pièce”.

Lire aussi sur Novastan : Tadjikistan : agriculteurs et constructeurs du barrage de Rogun exemptés de Ramadan

Le Tadjikistan compte environ 9,5 millions d’habitants à 90 % sunnites, selon le ministère des Affaires étrangères français. Il est considéré comme le pays le plus religieux d’Asie centrale. Par ailleurs, à la manière des autres pays centrasiatiques, le Tadjikistan demeure un pays laïc depuis son appartenance à l’Union soviétique. C’est pourquoi le pouvoir étatique est en mesure de faire déroger son peuple aux pratiques religieuses en fonction du contexte intérieur.

Victor Nicolas
Rédacteur pour Novastan

Corrigé par Aline Simonneau

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un email à redaction@novastan.org. Merci beaucoup !

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *