Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Tadjikistan : la lutte contre la prostitution fait pâtir l’ensemble de la population Novastan | Tadjikistan : la lutte contre la prostitution fait pâtir l’ensemble de la population
Une maison close illégale à l'arrivée des forces de l'ordre en Asie centrale

Tadjikistan : la lutte contre la prostitution fait pâtir l’ensemble de la population

Au Tadjikistan, les couples non mariés ne peuvent pas se retrouver sans se faire appréhender par la police. L’ONU a même recommandé au Tadjikistan de mettre fin à sa politique de répression de la prostitution, qui est la raison de la menace qui pèse sur tout couple non marié au Tadjikistan.

Novastan reprend et traduit un article initialement publié par le média en ligne tadjik, Asia-Plus.

Le Comité de l’ONU pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes a encouragé le 19 novembre 2018 le Tadjikistan à dépénaliser la prostitution. Lors d’une conférence à Genève, Mme Jahon, membre du comité, a demandé au chef de la délégation tadjike, le procureur général Youssouf Rahmon, quelles mesures avaient été prises par les autorités à ce propos. « La prostitution n’est pas considérée au Tadjikistan comme un crime, mais comme une infraction administrative. Toutefois, les proxénètes, souteneurs et autres propriétaires de maisons closes peuvent être soumis à des sanctions pénales », a expliqué Youssouf Rahmon.

Les membres du . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec