Championnat football tadjik interrompu

Tadjikistan : la Fédération de football décide d’interrompre son championnat

Le championnat de football tadjik, lancé le 5 avril en dépit de la suspension généralisée des compétitions sportives dans le monde, est finalement suspendu à son tour. Lancée par la Fédération tadjike de football en raison de l’absence de cas officiellement reconnu de coronavirus au Tadjikistan, la ligue ne reprendra pas avant le 10 mai prochain.

Trois semaines. C’est ce qu’aura duré le championnat de football tadjik en 2020, avant de se voir lui aussi interrompu le 25 avril dernier en raison de la pandémie de coronavirus. La Fédération tadjike avait décidé de faire débuter son championnat de football au début du mois d’avril dernier, faisant du Tadjikistan l’un des quatre pays du monde à ne pas avoir interrompu ses compétitions sportives. Selon un communiqué de la Fédération relayé par le média tadjik Asia-Plus, le championnat est interrompu jusqu’au 10 mai.

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir en vous abonnant, en réalisant un don défiscalisé à 66 %, ou en devenant membre actif par ici.

La Fédération de football s’appuie sur les récentes décisions du gouvernement en date du 25 avril dernier. En effet, comme le rapporte le média russe Sputnik, les autorités tadjikes ont opté pour une fermeture des établissements scolaires du 27 avril au 10 mai. Également, les manifestations et évènements publics ont été interdits jusqu’à nouvel ordre. C’est sur cet élément que la Fédération a justifié sa récente décision.

Des décès suspects au Tadjikistan

De récents décès dus à une étrange pneumonie saisonnière laissent planer le doute sur la situation du Tadjikistan vis-à-vis de l’épidémie et sur sa capacité prochaine à afficher un bilan toujours vierge. Alors que la crainte de voir le virus pénétrer le pays se renforce au sein de la population, les autorités multiplient les mesures depuis plusieurs semaines. Le 23 avril, le président tadjik Emomalii Rahmon a contre-indiqué à la population l’observation du jeûne rituel du ramadan pour préserver sa vulnérabilité au virus. Le Conseil des oulémas du Tadjikistan a également annoncé la fermeture des mosquées ainsi que l’annulation des évènements liés au ramadan, rapporte Sputnik.

Lire aussi sur Novastan : Le Tadjikistan est-il vraiment épargné par le coronavirus ?

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

Le football tadjik, qui a récemment connu ses heures de gloire en Europe centrale sur la chaîne NOVA Sport pour son lancement début avril, se retrouve ainsi à l’arrêt après quatre journées. À J+4, c’est l’Istiqlol Douchanbé, club de la capitale tadjike et octuple vainqueur du championnat national depuis 2010, qui occupe le fauteuil de leader. Ce club fondé en 2007 est le symbole du pays et de son indépendance de l’URSS, Istiqlol signifiant littéralement « indépendance » en tadjik. Le club affiche un bilan de trois victoires et un match nul, mais surtout une impressionnante différence de buts de +14.

Victor Nicolas
Rédacteur pour Novastan

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un email à redaction@novastan.org. Merci beaucoup !

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *