Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Quel avenir pour le cinéma tadjik ? Novastan | Quel avenir pour le cinéma tadjik ?
Film Cinéma Tadjikistan Affiche Arousi Zamonavi

Quel avenir pour le cinéma tadjik ?

À la fin de l’année 2017, deux grands plans ont été adoptés par le Tadjikistan pour réformer le cinéma du pays.

Novastan reprend et traduit ici un article initialement publié par Asia-Plus.

Le cinéma tadjik ne doit pas mourir. C’est en substance ce qui a été décidé par les autorités tadjikes à la fin de l’année 2017. Les députés ont ainsi voté le Programme de développement du cinéma sur la période 2018-2022 en septembre 2017, tandis que le gouvernement a décidé de créer l’institution d’État « Tadjikfilm » à la fin décembre, sur la base des studios de cinéma « Tadjikfilm » et de l’entreprise d’État unitaire de cinéma et de vidéo « Tadjikkino ».

Comme l’explique Asia-Plus, ces deux événements sont capitaux dans la réforme du cinéma national.

L'Etat très largement présent

Dans les années 1990, le cinéma tadjik a beaucoup souffert de l’absence de financement et la subordination de . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec