Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Les pesticides inefficaces, véritable casse-tête pour les agriculteurs tadjiks Novastan | Les pesticides inefficaces, véritable casse-tête pour les agriculteurs tadjiks
Tadjikistan Pesticides Agriculture

Les pesticides inefficaces, véritable casse-tête pour les agriculteurs tadjiks

Chaque année, le Tadjikistan importe des centaines de kilogrammes de produits chimiques destinés au secteur agricole. Du fait de leur piètre qualité, les agriculteurs et les fermiers des dehkans, les exploitations paysannes, sont forcés d’en utiliser de grandes quantités, avec pour conséquence des dommages majeurs pour l’environnement.

Des dizaines de tonnes de produits chimiques sont importés chaque année au Tadjikistan, destinées à lutter contre les ravageurs agricoles, les insectes et divers types de maladie des plantes.

Depuis 1995, seuls des hommes d’affaires locaux, issus de différents secteurs d’activité, importent des pesticides au Tadjikistan. Des produits chimiques particulièrement nocifs pour l’environnement, et interdits par la loi, sont souvent introduits en contrebande. Il est de fait impossible d’en déterminer avec exactitude la quantité importée.

Interrogé à ce sujet par Novastan, le ministère de l’Agriculture a déclaré n’avoir aucune donnée à fournir puisque L’État n’est pas lui-même importateur de pesticides. Il renvoie aux services douaniers, qui avancent sans surprise un chiffre irréaliste.

Selon les agriculteurs, les quantités spécifiées par les fabricants de pesticides ont peu d’effet. Ils sont dès lors obligés de dépasser largement les doses autorisées, ce qui altère la composition des sols, réduit la qualité des cultures et dégrade l’environnement . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec