Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

La haute-couture s'empare des motifs traditionnels tadjiks Novastan | La haute-couture s’empare des motifs traditionnels tadjiks
Balanciaga Ouzbékistan motifs filles

La haute-couture s’empare des motifs traditionnels tadjiks

L'ikat, le motif traditionnel d'Asie centrale irrigue le monde de la mode depuis déjà plus de quinze ans.

Novastan reprend et traduit un article initialement publié par le média tadjik Asia-Plus.

En 2005, le couturier Oscar de la Renta a présenté lors son défilé plusieurs pièces avec un motif alors inconnu du public mondial : l'ikat. Un motif qui a séduit le public pour son originalité, alors qu'il est pourtant bien connu en Asie centrale.

Lire aussi sur Novastan : La semaine de la mode au Kirghizstan, plus qu’un simple show

En suivant les pas d'Oscar de la Renta, d'autres stylistes des plus grandes marques de haute-couture mais aussi de prêt-à-porter ont suivi. Balenciaga, Gucci, Naeem Khan, Zara et beaucoup d'autres ont fait rentrer l'ikat dans leurs collections.

Aujourd'hui, des modèles défilent dans . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec