Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

La communauté LGBT traquée au Tadjikistan Novastan | La communauté LGBT traquée au Tadjikistan
Homosexualité LGBT Répression Tadjikistan

La communauté LGBT traquée au Tadjikistan

Des journalistes tadjiks ont appris fin octobre, par le journal officiel du Parquet général du Tadjikistan, que les militants LGBT locaux étaient fichés par les autorités.

Novastan reprend et traduit ici un article publié initialement sur Asia Plus.

Les autorités tadjikes répertorient depuis longtemps déjà les personnes homosexuelles dans le pays et il est d’ailleurs impossible de prendre publiquement leur défense. Comme a pu l'apprendre le site d'informations tadjik Asia Plus, la situation vient de prendre un tour encore plus inquiétant avec l'existence très officielle d'une liste de personnes surveillées pour leur orientation sexuelle. L’inscription sur cette liste est lourde de sens et implique souvent que les intéressés aient à faire face à de graves déconvenues.

La presse a appris l’existence d'une liste répertoriant les militants LGBT par un article du ministre des Affaires intérieures, Ramazon Rakhimzod, publié au journal officiel du Parquet général, « Kokuniyat » (« Légalité »).

Dans une longue lettre ouverte, Ramazon Rakhimzod ne consacre en tout et pour tout qu'une seule phrase au . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec