Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

L’arrestation de la poétesse Chimengul Awut, signe du destin condamné de l’identité ouïghoure Novastan | L’arrestation de la poétesse Chimengul Awut, signe du destin condamné de l’identité ouïghoure
Chimengul Awut Arrestation Chine Région ouïghoure Camps Poésie

L’arrestation de la poétesse Chimengul Awut, signe du destin condamné de l’identité ouïghoure

Chimengul Awut est accusée d’avoir participé à la relecture d’un ouvrage critique du gouvernement chinois, « Le Chausson d’or ». Un ouvrage pourtant approuvé par la censure lors de sa sortie en 2016.

Au début du mois de novembre dernier, une nouvelle inquiétante concernant la poétesse Chimengul Awut a circulé sur Facebook. D’après cette rumeur, l’auteure ouïghoure aurait perdu la vie dans un camp de concentration chinois où elle serait internée. La nouvelle a été très vite réfutée grâce à l’enquête du service en langue ouïghoure de Radio Free Asia (RFA).

Lire aussi sur Novastan : Chimengul Awut, poète ouïghoure

Chimengul Awut est en vie, mais est en effet détenue dans un centre de détention de Kachgar, dans le sud-ouest de la Région ouïghoure. La poétesse est enfermée comme 13 autres de ses collègues travaillant à la Maison d’édition ouïghoure de Kachgar, qui compte 49 salariés dont quatre . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec