Mariage Ouzbékistan Boukhara

L’Ouzbékistan restreint le faste des mariages

Le pays le plus peuplé d’Asie centrale a emboîté le pas du Tadjikistan en votant une loi de restriction sur les mariages. Pour le Parlement ouzbek, ils sont la vitrine de tous les excès.

Le 14 septembre dernier, les parlementaires ouzbeks du Sénat et de l’Oliy Majlis, la chambre basse du Parlement, ont voté un texte qui restreint les célébrations des mariages dans le pays. Selon le média russe spécialisé sur l’Asie centrale Fergana News, ce texte établit des restrictions sur les mariages, mais aussi pour les cérémonies de funérailles, de rituels solennels.

Le texte, aussi appelé « Loi de Modestie », a été précisément voté lors du « jour de la modestie », « день скромности ». Il fait suite à de nombreuses prises de paroles du chef de l’Etat ouzbek Chavkat Mirzioïev, comme le rapporte le média ouzbek Gazeta. Le président a insisté sur la nécessité de rationaliser les rituels familiaux et de prévenir le gaspillage ainsi que le faste.

200 invités maximum

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec