Coronavirus Covid-19 Hôpitaux Pollution Environnement Eau Rivière Maladie Scandale

Coronavirus : une rivière ouzbèke transformée en décharge de déchets médicaux

Des décharges sauvages de déchets médicaux ont été trouvées dans la rivière Chirchiq ainsi que deux districts dans l'est de l'Ouzbékistan. Une enquête est actuellement en cours pour découvrir les circonstances et conséquences de cet incident. Ce scandale permet également de questionner la gestion des déchets médicaux liés au Covid-19, sujet de plus en plus préoccupant en Ouzbékistan.

Des décharges illégales de déchets médicaux dans la rivière de Chirchiq et les districts de Yangiyoul et de Zangiata, dans l'est de l'Ouzbékistan, ont été publiquement signalées par le Comité d’État pour l’écologie le 17 octobre dernier. Ces déchets proviendraient des deux hôpitaux spécialisés dans les maladies infectieuses du district de Zangiata, prenant notamment en charge des patients atteints du Covid-19, rapporte le média ouzbek Gazeta.uz .  

Selon le Comité d'État pour l’écologie, des spécialistes de l'inspection environnementale de la région de Tachkent, la capitale, et du Centre pour le bien-être sanitaire et épidémiologique ont . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec