Assaut Koï-Tash Atambaïev Almazbek Kirghizstan

Opération Atambaïev : un mort, des dizaines de blessés et des appels à la paix

Dans la nuit du 7 au 8 août, une opération des forces spéciales kirghizes en vue d’arrêter l’ex-président du pays Almazbek Atambaïev s’est terminée par un échec : un mort, des dizaines de blessés et beaucoup d’incertitudes quant à la suite des événements. Novastan fait le bilan de la situation. 

C'est un constat cuisant pour les autorités kirghizes. Ce jeudi 8 août, au lendemain de l'assaut par les forces spéciales du domicile de l'ancien président Almazbek Atambaïev, on compte un mort, plusieurs dizaines de blessés et une situation encore très floue. 

Lire aussi sur Novastan : Kirghizstan : une opération en cours pour arrêter l'ex-président Almazbek Atambaïev

Almazbek Atambaïev, président du Kirghizstan entre 2011 et 2017, est accusé, entre autres, de faits de corruption et démuni de son immunité présidentielle depuis le 27 juin dernier. En repoussant l'assaut des forces spéciales, il s’est tenu à ses paroles . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec