Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

La radicalisation des migrants : entre mythe et réalité Novastan | La radicalisation des migrants : entre mythe et réalité
Des travailleurs migrants tadjiks en Russie.

La radicalisation des migrants : entre mythe et réalité

Les migrants originaires d'Asie centrale deviennent des cibles privilégiés de mouvements radicaux. Interview avec Roustam Azizi, directeur adjoint du centre d'études islamiques auprès du président de la République du Tadjikistan sur l'épineux sujet de la radicalisation des migrants.

Novastan reprend et traduit ici un article initialement publié par le site d'information tadjik Asia-Plus.

Depuis quelques années, la radicalisation des travailleurs migrants originaires d'Asie centrale en Russie est une thématique de plus en plus débattue, tant par les politiques et les figures publiques, que par les journalistes et les chercheurs. Mais très souvent, ce problème épineux est truffé d’idées faussées et de conclusions erronées.

Dans quelle mesure les travailleurs migrants d'Asie centrale, en particulier tadjiks, sont-ils exposés à la radicalisation et à l'influence de la propagande extrémiste à l'étranger ? Les travailleurs migrants représentent-ils vraiment une population plus facilement séduite par les recruteurs de l’organisation État islamique ? Comment distinguer le vrai du faux ?

Roustam Azizi, directeur adjoint du centre d'études islamiques auprès du président de la République du Tadjikistan, tente de répondre . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec