Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Kirghizstan : tensions frontalières autour de l'eau dans un village de la vallée du Ferghana Novastan | Kirghizstan : tensions frontalières autour de l’eau dans un village de la vallée du Ferghana
Ferghana Ouzbékistan Kirghizstan Tadjikistan

Kirghizstan : tensions frontalières autour de l’eau dans un village de la vallée du Ferghana

Le manque d'eau pour l'irrigation due à une sécheresse forte en Asie centrale cette année attise les tensions entre villageois frontaliers kirghiz et ouzbeks dans la vallée du Ferghana.

Novastan reprend et traduit un article initialement publié par Turmush.

Les habitants du village de Sogment, dans la région de Batken, dans le sud-ouest du Kirghizstan, ont exprimé le 25 juillet dernier leur insatisfaction face à l'approvisionnement en eau pour l'irrigation depuis l'Ouzbékistan.

Selon Olmasbai Ouloukbekov, un résident du village, environ 4000 personnes vivent à la frontière avec l'enclave ouzbèke de Sokh. Cette enclave, constituée après la fin de l'Union soviétique, est officiellement ouzbèke mais peuplée à 99% de Tadjiks. La population de Sogment, qui borde l'enclave, est principalement employée dans l'agriculture, notamment du maïs, des pommes de terre ou du tabac.

Lire aussi sur Novastan : L’ONU prévoit une sérieuse . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec