Kirghizstan Kara-Kéché Mine Charbon Accident Environnement

Kirghizstan : des glissements de terrain auraient été provoqués par la plus grande mine de charbon du pays

En août et septembre, deux glissements de terrain ont coupé la route reliant la principale mine du charbon du Kirghizstan au reste du pays. Si le gouvernement kirghiz pointe une abondance de pluie, certains bergers locaux affirment que ces glissements ont eu lieu après l’utilisation d’explosifs liés à l’exploitation de la mine.

C’est le dernier accident environnemental en date au Kirghizstan : le 14 septembre dernier, un glissement de terrain de 900 mètres cubes a coupé la route reliant la principale mine de charbon du pays, Kara-Kéché dans la région de Naryn.

Comme l’a décrit le média kirghiz Kloop.kg, le glissement de terrain a bloqué le lit de la rivière Kara-Kéché, détruit les lignes électriques alimentant la mine et totalement bloqué la route, principale voie pour évacuer le charbon sur près d’un kilomètre.

L’utilisation d’explosif pointée du doigt

Selon le communiqué du ministère des Transports kirghiz, le glissement de terrain est dû aux pluies du . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec