Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Décès de Viatcheslav Chapovalov, poète populaire de la République kirghize
Viatcheslav Chapovalov

Décès de Viatcheslav Chapovalov, poète populaire de la République kirghize

Viatcheslav Chapovalov s’est éteint à l’âge de 74 ans. Retour sur la vie de ce poète kirghiz aux multiples accomplissements.

Le 23 juillet 2022, Viatcheslav Chapovalov est décédé. Ce sont ses proches et collègues qui se sont chargés d’annoncer la nouvelle. Pour eux, il n’y avait pas de doute, le défunt était « sans exagération le plus grand poète de l’espace russophone », comme le décrit Vladimir Lidsky, écrivain de prose, cité par le média russe Sputnik. Les causes du décès ne sont pas connues.

Novastan est le seul média européen (en français, en allemand et en anglais) spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir en vous abonnant, en réalisant un don défiscalisé à 66 %, ou en devenant membre actif par ici.

L’auteur est né le 28 octobre 1947 à Frounzé, aujourd’hui devenue Bichkek. Il s’est éteint dans cette même ville, à l’âge de 74 ans.

Son parcours

C’est en 1966 qu’il entre à l’Université d’Etat kirghize, à la faculté de philologie russe. Il en sort diplômé en 1971. Par la suite, il devient professeur agrégé et directeur de plusieurs centres et d’instituts. « Viatcheslav Ivanovitch se distinguait des autres enseignants par son accessibilité, son ouverture : il savait enseigner facilement, même si ses matières, à première vue, nous semblaient difficiles. Il était académique dans le meilleur sens du terme, parce qu’il était immergé dans la vie moderne », explique le recteur de l’Université nationale kirghize, Kanat Sadykov, cité par Sputnik.

Dernièrement, en 2017, il a dirigé le centre scientifique dédié à la traduction de l’Université slave kirghize-russe.

Il a aussi participé activement à la vie sociale et politique du pays. Il a notamment été membre de l’Union des écrivains de l’URSS dès 1983 et aussi été conseiller public du président du Jogorkou Kenech, le Conseil Suprême du Kirghizstan.

Ses œuvres et traductions

Au-delà de l’enseignement et de la politique, il était avant tout poète. Il est l’auteur de 15 livres de poésie, six monographies, plus de 30 livres de traduction de poésie kirghize, sans compter les quelques 300 articles scientifiques auxquels il a participé.

Ses poèmes et traductions ont été publiés dans plusieurs maisons d’édition à travers le monde, en Russie, en Europe ou en Asie comme Friendship of People, Arion ou encore New Journal.

Lire aussi sur Novastan : Le poète ouzbek de langue tadjike qui a béni Chavkat Mirzioïev

Viatcheslav Chapovalov a notamment traduit des épisodes de l’épopée de Manas ou encore de la poésie turque ancienne de l’encyclopédie de Mahmud al-Kashgari. De plus, il s’est penché sur la traduction des paroles d’akyns kirghiz (des conteurs traditionnels accompagnés par de la musique) comme Kalygoul Baï ouulou ou Toktogoul Satylganov et des œuvres de classiques du XXème siècle.

Son amour pour le Kirghizstan

« Il connaissait très bien la culture kirghize, parlait kirghiz. En tant que traducteur, il a fait beaucoup de travail scientifique. L’amour de Viatcheslav Chapovalov pour la culture kirghize est mis en évidence par son poème La naissance du manastchi. Dans ce travail, il a été en mesure de révéler au mieux l’esprit de Manas et la vision du monde du peuple kirghiz. Il a inscrit son nom dans l’histoire de la littérature kirghize avec son travail sur Manas et la littérature kirghize en général », explique le docteur en sciences philologiques Bakhtiyar Koïchouïev, qui a travaillé avec lui pendant de nombreuses années.

Grâce à ses contributions à tous les niveaux, le poète a reçu plusieurs prix. Le 27 octobre 2006, il est devenu poète populaire de la République kirghize, pour sa contribution au développement de la culture poétique kirghize. Ensuite, le 4 décembre 2007, il se voit remettre la médaille Pouchkine grâce à ses traductions qui ont permis la diffusion et la préservation du patrimoine culturel.

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

Plus récemment, il a reçu l’ordre de Manas III, le 20 novembre 2017, pour son aide efficace dans le développement socio-économique du Kirghizstan. Ce ne sont pas les seules distinctions que Viatcheslav Chapovalov a pu recevoir tout au long de sa vie, car ce dernier n’a cessé d’influencer le développement du pays.

Derniers hommages

L’agence de presse kirghize AKIpress s’est exprimée dans un communiqué quant à la disparition du poète : « La mémoire de Viatcheslav Ivanovitch Chapovalov, qui a apporté une contribution inestimable au développement de la société kirghize, restera à jamais dans nos cœurs. Nous exprimons nos sincères condoléances aux parents et amis du défunt, partageons la douleur et l’amertume d’une perte irréparable. »

Un dernier hommage lui est rendu le 27 juillet 2022, devant le théâtre d’opéra et de ballet nommé d’après Abdylas Maldybaïev, rapporte Radio Azattyk, la branche kirghize du média américain Radio Free Europe.

Chloé Renard
Rédactrice pour Novastan

Relu par Charlotte Bonin

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un email à redaction@novastan.org. Merci beaucoup !

[alt]
vb.kg
Share With:

chloe.renard@lacatholille.fr

No Comments

Leave A Comment

Captcha loading...