Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Au Kirghizstan, le germe de l’éducation environnementale Novastan | Au Kirghizstan, le germe de l’éducation environnementale
Plateau Pamir-Alaï Kirghizstan

Au Kirghizstan, le germe de l’éducation environnementale

Au Kirghizstan, pays signataire de l'Accord de Paris sur le climat, les enjeux environnementaux demeurent largement sous-estimés et peu de réponses sont apportées par les pouvoirs publics aux problèmes écologiques. Néanmoins, à l’échelle locale, il s’est produit une initiative prometteuse, en décembre dernier, dans la région d’Och, dans le sud du pays.

À Sary Moghol, village de montagne situé sur le plateau du Pamir-Alaï, s’est tenu le tout premier séminaire sur l’écologie organisée par Jacqueline Ripart et sa fondation de droit local Kyrgyz Ate. L’objectif global de cette action, intitulée « Campagne de conscientisation de la jeunesse à la conservation de l’environnement » s’inscrit dans le cadre de la sauvegarde de la biodiversité et de la diversité des cultures.

Lire aussi sur Novastan : L'environnement de Bichkek menacé

« Au sein de la République kirghize, les mentalités sont actuellement tournées principalement vers le gain et la consommation. », regrette Jacqueline Ripart. « Nous sommes . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec