Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Le Kazakhstan à nouveau accessible aux touristes, notamment français Novastan | Le Kazakhstan à nouveau accessible aux touristes, notamment français
Drapeau du Kazakhstan

Le Kazakhstan à nouveau accessible aux touristes, notamment français

Depuis le 21 septembre dernier, les citoyens français peuvent à nouveau voyager au Kazakhstan sans visa, pour un séjour de trente jours maximum. Instauré en 2015, ce régime de visa libre était en suspens depuis près d’un an et demi pour lutter contre la propagation du Covid-19 dans le pays.

Le 21 septembre dernier, le Kazakhstan a réinstauré l’exemption de visa pour la France et une trentaine d’autres pays, pour lesquels la situation épidémiologique et le taux de vaccination ont été jugés favorables. La décision a été prise par la Commission interministérielle sur la prévention de la propagation du Covid-19 au Kazakhstan, présidée par le Premier ministre kazakh Askar Mamine. Disponible sur le site Internet du Premier ministre, elle est relayée par le média kazakh Vlast.kz. Le décret n’a cependant pas encore été publié.

Novastan est le seul média européen (en français, en allemand et en anglais) spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir en vous abonnant, en réalisant un don défiscalisé à 66 %, ou en devenant membre actif par ici.

En mai 2020, le gouvernement kazakh avait rétabli l’obligation de visa pour une soixantaine de pays – dont la France – concernés par un régime d’exemption pour les séjours inférieurs à 30 jours. La décision avait été renouvelée pour s’appliquer jusqu’au 31 décembre 2021, comme le rapporte Vlast. Ce rétablissement des visas a coïncidé avec un refus plus systématique.

Les Français peuvent aussi aller librement au Kirghizstan et en Ouzbékistan

Dans le contexte pandémique, le Kazakhstan entendait limiter les entrées dans le pays pour lutter contre la propagation du Covid-19. Ainsi, la décision du 21 septembre met fin à cette restriction pour la moitié des pays concernés, et permet à nouveau aux ressortissants français d’entrer librement au Kazakhstan pour un séjour de moins de 30 jours.

D’après Vlast, la commission interministérielle prévoit également la reprise et l’intensification du trafic aérien avec 16 pays, comme la Fédération de Russie ou encore l’Allemagne.

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

Chez les voisins centrasiatiques, l’ouverture est variable. Au Kirghizstan et en Ouzbékistan, les citoyens français sont exemptés de visa pour des séjours touristiques allant respectivement jusqu’à 60 et 30 jours. En revanche, le visa continue d’être obligatoire au Tadjikistan et au Turkménistan.

Au 30 septembre 2021, le Kazakhstan compte un peu plus de 884 000 contaminations au Covid-19 et 820 000 personnes guéries. 11 178 personnes ont perdu la vie du fait du coronavirus, soit plus des deux tiers du total pour les pays centrasiatiques.

Edition 6 octobre 2021 : ajout de la mention du décret, pour l’heure non publié.

Clotilde Rabault
Rédactrice pour Novastan

Relu par Anne Marvau

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un email à redaction@novastan.org. Merci beaucoup !

Partager avec
Commentaires

Ecrire un commentaire

Captcha *