Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Kazakhstan : une zone de sûreté nucléaire va être créée sur le territoire de Semipalatinsk Novastan | Kazakhstan : une zone de sûreté nucléaire va être créée sur le territoire de Semipalatinsk
zone sûreté nucléaire Semipalatinsk Kazakhstan Essai

Kazakhstan : une zone de sûreté nucléaire va être créée sur le territoire de Semipalatinsk

Le 10 juin dernier, le vice-ministre kazakh de l’Energie, Kairat Rakhimov, a présenté un projet de loi visant à créer une zone de sûreté nucléaire sur le territoire de Semipalatinsk. 

Le 10 juin dernier, un projet de loi prévoyant d’achever une étude de territoire et de créer une zone de sûreté nucléaire sur le site de Semipalatinsk a été présenté par le vice-ministre kazakh de l’Energie, Kairat Rakhimov, rapporte le média kazakh Vlast

Novastan est le seul média européen (en français, en allemand et en anglais) spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir en vous abonnant, en réalisant un don défiscalisé à 66 %, ou en devenant membre actif par ici.

Le territoire du polygone nucléaire de Semipalatinsk, situé à l’est du Kazakhstan, est l’un des principaux sites d’essais nucléaires soviétiques, qui a permis 476 essais de 1949 jusqu’à son démantèlement en 1991.

Lire aussi sur Novastan : Le polygone de Semipalatinsk va devenir un site d’enfouissement de déchets nucléaires 

La création de cette zone de sûreté, annoncée depuis septembre 2020, vise à la fois à assurer la sécurité radiologique et environnementale dans les zones contaminées de l’ancien site d’essai de Semipalatinsk et des terres adjacentes, à réhabiliter le territoire et à renforcer le contrôle de l’État dans l’utilisation des décharges, affirme le média kazakh Kazakhstan Today.

Près de 9 400 kilomètres carrés

Environ 1,3 million de personnes vivant dans les territoires proches du polygone nucléaire de Semipalatinsk ont été touchées par les essais, précise Vlast

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

Selon les estimations préliminaires, la zone comprendra 6 000 kilomètres carrés du territoire de la région du Kazakhstan oriental, 2 600 kilomètres carrés de la région de Pavlodar (située dans le nord-est du Kazakhstan) et 800 kilomètres carrés de la région de Karaganda (située au sud-est de la capitale kazakhe), note Vlast.

“Le Centre nucléaire national de la République du Kazakhstan mène une étude environnementale complète du site d’essai de Semipalatinsk depuis 2008. Entre 2008 et aujourd’hui, 93 % de la zone d’enfouissement a fait l’état d’arpentage. L’achèvement de la totalité de l’étude environnementale est prévu pour cette année”, a déclaré  le vice-ministre kazakh de l’Energie, Kairat Rakhimov.

Joanna Blain
Rédactrice pour Novastan

Relu par Jacqueline Ripart

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un email à redaction@novastan.org. Merci beaucoup !

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *