Rencontre Iran-Turkménistan

Face à la pression américaine, l’Iran se tourne vers les pays d’Asie centrale

Depuis début mai, l'Iran est sous pression maximale des Etats-Unis avec la fin des exceptions aux sanctions américaines sur ses exports de pétrole et l'envoi potentiel d’une importante armada de l’armée américaine dans le Golfe. Son économie, déjà en forte récession, devrait s'affaiblir encore en 2019. Dans ce contexte, Téhéran cherche de nouveaux débouchés économiques et politiques : l’Asie centrale semble être toute trouvée pour échapper à la strangulation des sanctions de Washington. 

Entre lignes de chemin de fer, pétrole et flux financiers, décryptage des derniers mouvements de l’Iran déployés vers l’Asie centrale.

Ce décryptage vous est offert en guise de découverte. A partir du 27 mai, ce contenu sera exclusivement réservé à nos membres, via une newsletter envoyée tous les mardis matins. Vous pouvez devenir membre à partir de 2 euros par mois ou en adhérant à notre association.

Le 

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec