Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Cryptomonnaies : le Far west des mineurs en Asie centrale Novastan | Cryptomonnaies : le Far west des mineurs en Asie centrale
Cryptomonnaies Bitcoin Ouzbékistan Asie centrale Kirghizstan Règlementation prix électricité

Cryptomonnaies : le Far west des mineurs en Asie centrale

DECRYPTAGE. Le secteur des cryptomonnaies, naissant en Asie centrale, pourrait déjà disparaître. De fait, alors que les pays de la région offrent un prix pour l’électricité parmi les plus bas au monde, ce qui est plus qu’attractif pour ce secteur, le vent est en train de tourner. Après avoir accueilli avec une relative bienveillance les “mineurs” de Bitcoin et autres monnaies virtuelles, l’Ouzbékistan et le Kirghizstan semblent faire machine arrière. En cause : la consommation d’électricité de ces opérations, qui dépasse grandement les capacités à fournir en quantité suffisante l’électricité pour les autorités centrasiatiques. 

Alors que l’Asie centrale commence à être une destination de choix pour le “minage” après des années de lutte du gouvernement en Chine, ces volontés pourraient tuer dans l’œuf une industrie en plein essor. Tentative de décryptage de ces récentes évolutions. 

La surprise a été de taille. Le 20 septembre dernier, les autorités kirghizes ont annoncé avoir démantelé 45 fermes de minage, des lieux où sont rassemblés des ordinateurs surpuissants pour “miner” des cryptomonnaies. En cause : ces fermes ont consommé l’équivalent de la production électrique de trois régions kirghizes combinées, soit . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec