Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Corruption : l'Asie centrale très mal classée Novastan | Corruption : l’Asie centrale très mal classée
Transparency International Corruption Perception Index Classement 2017

Corruption : l’Asie centrale très mal classée

Le 21 février dernier, l’ONG Transparency International a publié son rapport annuel sur la perception de la corruption au niveau mondial. Une nouvelle fois, les pays d’Asie centrale occupent le dernier quart du tableau.

C'est un passage obligé. Comme chaque année depuis 1995, l'ONG Transparency International a publié le 21 février dernier son indice de perception de la corruption. D’origine allemande et fondée en 1993, Transparency International fait de la lutte contre la corruption des gouvernements et des institutions gouvernementales son cheval de bataille. Chaque année elle publie un compte rendu, sous forme de classement, de l’état de la corruption dans le monde.

Ce classement, réalisé grâce aux observations d’experts, classe 180 pays sur une échelle allant de 0 à 100. 0 signifie que la corruption est omniprésente alors que 100 indique que le pays n’en compte « presque » pas. En 2017, les pays Scandinaves et la Nouvelle-Zélande se trouvent en haut du classement. À l’inverse, la Syrie, le Soudan du Sud et la Somalie occupent les dernières places.

Lire aussi : L’Asie centrale au coeur de . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec