Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Une source alimentée par la rivière Zeravchan s’est tarie en Ouzbékistan Novastan | Une source alimentée par la rivière Zeravchan s’est tarie en Ouzbékistan
Zeravchan Rivière Ouzbékistan Tarie Environnement Koundouzak

Une source alimentée par la rivière Zeravchan s’est tarie en Ouzbékistan

La source Nazarka, située dans la province de Samarcande s’est tarie en ce mois de juin. Parmi les coupables, les entreprises d’extraction de sable et de gravier aux abords des rives sont pointées du doigt.

Le 19 juin dernier, le média ouzbek Kun.uz a révélé qu’une source, qui ne s’était jamais asséchée auparavant, s’était tarie. La source Nazarka, alimentée par la rivière Zeravchan, est située dans la province de Samarcande, dans le centre de l’Ouzbékistan. Cet assèchement est un problème pour les populations vivant aux abords de la source, notamment dans le village de Koundouzak, situé dans le district de Toyloq. Elles manquent désormais d’eau potable et d’irrigation pour leurs cultures agricoles.

De fait, comme le décrit Kun.uz, cette situation s’accompagne d’un paysage en mutation. Autrefois un lieu pittoresque, le village s’est peu à peu transformé en un désert de pierres. Le silence paisible a laissé place au bruit incessant de camions venus extraire des graviers présents sur les rives.

Les habitants du village de Koundouzak constatent pour la première fois que l'eau de la source s’est tarie, là où des . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec