Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Région ouïghoure : pourquoi les déclarations occidentales se multiplient ? Novastan | Région ouïghoure : pourquoi les déclarations occidentales se multiplient ?
Xinjiang Région ouïghoure Occidentaux pays Chine Diplomatie

Région ouïghoure : pourquoi les déclarations occidentales se multiplient ?

Depuis le début de l’année 2021 et plus précisément la 46ème session du Conseil des droits de l’homme des Nations unies, les pays occidentaux ont haussé la voix contre la Chine et le sort des Ouïghours. Les parlements canadien et néerlandais ont notamment voté des motions affirmant que la situation au Xinjiang s'apparentait à un génocide. De son côté, la France a estimé que Pékin avait construit un “système de répression institutionnalisé”. 

Dans un contexte où les États-Unis de Joe Biden continuent de pointer du doigt Pékin sur ce sujet, reprenant l’argumentaire de Donald Trump de 2018, la Chine semble avoir face à elle un certain nombre de pays occidentaux. Toutefois, ces déclarations ne sont pas encore suivies de faits. Tentative de décryptage sur le timing de ces déclarations et leur potentiel impact sur la Chine.

Depuis le 23 février, les déclarations critiques des pays occidentaux pleuvent sur la Chine. Ce jour-là, le parlement canadien a officiellement voté une motion affirmant que le traitement des Ouïghours dans la région autonome ouïghoure du Xinjiang était un génocide, relaie la BBC. Le 25 février, le parlement néerlandais a également voté une motion similaire, rapporte . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec