Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Privatiser Rogun pour le financer, une stratégie de long terme du Tadjikistan Novastan | Privatiser Rogun pour le financer, une stratégie de long terme du Tadjikistan
Rogun

Privatiser Rogun pour le financer, une stratégie de long terme du Tadjikistan

DECRYPTAGE. Le plus haut barrage du monde, actuellement en construction, peut désormais être privatisé. La décision prise par le parlement tadjik fait écho aux problèmes du financement de ce mégaprojet depuis plusieurs années. Cependant, les investisseurs étrangers ne sont pas nombreux à s’intéresser à ce projet hautement géopolitique et aux risques très importants. Rogun est la clé de voûte de la stratégie économique du Tadjikistan depuis près de vingt ans, et sa construction qui commence à se concrétiser pourrait s’arrêter si le Tadjikistan n’est pas capable de trouver les fonds pour payer les différentes compagnies étrangères qui le construisent.Cette possible privatisation est en fait préparée depuis longtemps, sur les recommandations notamment de la Banque mondiale. Après avoir démontré qu’il était possible de construire les deux premières turbines du barrage géant et ainsi montrer la volonté et l’implication forte du gouvernement tadjik, il devrait être plus facile d’attirer des investisseurs étrangers qu’auparavant. Pour autant, qui est prêt à prendre les risques énormes associés à ce projet et surtout pour une somme astronomique ? Il reste encore plus de 2 milliards de dollars à dépenser pour terminer la centrale hydroélectrique, et ce sans compter la montagne de dettes laissée par la première phase de construction. 

Le 24 janvier dernier, la chambre haute du parlement tadjik a approuv . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec