serdar berdimouhammedov fils président turkménistan

Le fils du président turkmène nommé ministre de l’Industrie et de la Construction

Gourbangouly Berdimouhamedov a nommé son fils Serdar ministre de l’Industrie et de la Construction. Après avoir été vice-ministre des Affaires étrangères puis gouverneur de la principale région du pays, le fils aîné du président poursuit son ascension politique.

Le président turkmène Gourbangouly Berdimouhamedov a nommé par décret son fils, Serdar Berdimouhamedov, à la tête d’un nouveau ministère de l’Industrie et de la Construction. L’annonce a eu lieu lors d’une réunion élargie du gouvernement le 7 février dernier. Cette nomination le décharge de ses fonctions de chef de l’administration de la région d’Ahal qu’il occupait depuis juin dernier seulement.

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois (défiscalisé à 66 %), ou en devenant membre actif par ici.

Ce nouveau ministère a été créé à partir du ministère de l’Industrie et de la Communication et de l’agence Turkmensenagat. Selon le décret cité par le média turkmène Orient.tm les agences de transport ferroviaire, aérien, routier et maritime, ainsi que l’agence de communication, sont subordonnées au gouvernement du pays.

Un possible successeur

Avant juin 2019, Serdar Berdimouhamedov a occupé le poste de vice-gouverneur (khyakim) de la région d’Ahal, auquel il a été nommé en janvier 2019. Avant de travailler dans la région de la capitale du pays, il était vice-ministre des Affaires étrangères à partir de mars 2018. Il était également député du Parlement du pays.

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

Cette nomination continue de construire au fils aîné du président une carrière de premier plan dans la haute administration du Turkménistan, éveillant les rumeurs selon lesquelles il pourrait devenir le successeur de son père.

La rédaction

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un email à redaction@novastan.org. Merci beaucoup !

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *