Par un temps pluvieux n'importe quelle

Le 2 avril dernier au matin,

On les appelle marchroutkas : ces

A Bichkek, les taxis collectifs représentent

Un reportage exclusif sur Francekoul.com depuis