Atambaiev et Zarif au Kirghizstan

Le ministre des Affaires étrangères iranien en visite officielle en Asie centrale

La tournée du ministre des Affaires étrangères iranien Mohammad Javad Zarif au Turkménistan et au Kirghizstan en avril a célébré le 25ème anniversaire de l’instauration des relations diplomatiques avec les pays d’Asie centrale.

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, et une trentaine de chefs d’entreprises se sont rendus en Asie centrale et dans le Caucase à la mi-avril à l’invitation du Turkménistan, de la Géorgie et du Kirghizstan. Ce déplacement diplomatique a visé à renforcer les relations entre la République islamique d’Iran et les pays d’Asie centrale. Le président Hassan Rohani s’était déjà rendu en Arménie, au Kazakhstan et au  Kirghizstan en décembre 2016.

Le Turkménistan, porte d’entrée sur l’Asie centrale

La visite a commencé au Turkménistan (dont l’Iran a été le premier pays à reconnaître l’indépendance), plus proche partenaire économique et politique de l’Iran en Asie centrale.

Le Turkménistan est considéré par l’Iran comme la porte d’entrée de l’Asie centrale et inversement pour le Turkménistan. L’Iran souhaite devenir . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec