Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Le Kök-börü au cœur d'une dispute entre Kirghizstan et Kazakhstan Novastan | Le Kök-börü au cœur d’une dispute entre Kirghizstan et Kazakhstan
Jeux mondiaux Nomades 2018 Kok Boru

Le Kök-börü au cœur d’une dispute entre Kirghizstan et Kazakhstan

Le jeu emblématique d’Asie centrale, impliquant deux équipes de cavaliers et un cadavre de mouton ou de chèvre sans tête, est au cœur d’une dispute hautement diplomatique entre Bichkek et Nur-Sultan.

L’équipe de Kök-börü du Kirghizstan ne participera peut-être pas aux championnats du monde. C’est ce qu’a annoncé la fédération nationale kirghize lors d’une réunion le 26 septembre, alors que l’évènement doit se tenir en Ouzbékistan d’ici la fin de l’année. Cette annonce est la dernière d’une série de désaccords et de tensions entre les équipes nationales de Kök-börü d’Asie centrale.

Ce jeu équestre nomade, où deux équipes s’affrontent autour d’un cadavre de mouton ou de chèvre, porte des noms différents dans chacun des pays qui le pratiquent : kök-börü, kokpar, buzkachi, oulak tartysh... Surtout, le jeu a des règles différentes selon les pays, ce qui fait l’objet de nombreuses disputes, parfois diplomatiques.

C’est sur ce terrain que se trouvent les racines . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec