Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Le Tadjikistan (re)devient « la deuxième maison » de l’Iran Novastan | Le Tadjikistan (re)devient « la deuxième maison » de l’Iran
Iran Tadjikistan Rapprochement Diplomatie Relations bilatérales OCS

Le Tadjikistan (re)devient « la deuxième maison » de l’Iran

Après près de 3 ans de relations glaciales, durant lesquelles l’Iran a accueilli le principal opposant tadjik, Muhiddin Kabiri, chef du Parti de la renaissance islamique du Tadjikistan (IRPT), les deux leaders ont montré publiquement leur rapprochement le 15 juin dernier à Douchanbé. Le président tadjik Emomalii Rahmon a même souhaité la « bienvenue dans (sa) seconde maison » à Hassan Rouhani.

Le rapprochement de la Russie, de la Chine avec l’Iran passe par un rapprochement avec Douchanbé. Décryptage d’un rapprochement éclair et des questions que cela pose.

La confiance est de retour entre l’Iran et le Tadjikistan. Alors qu’il était accusé par les Etats-Unis de faire exploser des pétroliers dans le Golfe, le chef d’Etat iranien Hassan Rouhani était à Douchanbé le 15 juin pour  la Conférence sur les interactions et mesures de confiance en Asie (CICA). Le sommet organisé dans la capitale tadjike a réuni la plupart des opposants à la politique internationale américaine, du président chinois Xi Jinping, au président turc, Recep Tayyip Erdogan, en passant par Vladimir Poutine. La plupart d . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec