Attaque terrorisme Poste-frontière Tadjikistan Ouzbékistan

17 morts après une attaque terroriste au Tadjikistan, près de la frontière ouzbèke

Une vingtaine d'hommes armés ont attaqué un avant-poste frontière à Ishkobod au Tadjikistan, non loin de la frontière avec l'Ouzbékistan. Deux représentants des forces de l'ordre tadjikes ont été assassinés, tandis que 15 attaquants ont été tués par les forces de l'ordre tadjikes. 

Dans la nuit du 6 novembre, une attaque a été lancée contre l'avant-poste frontière d'Ishkobod au Tadjikistan, à la frontière avec l'Ouzbékistan, à environ 60 kilomètres à l'ouest de Douchanbé, selon les déclarations du service de presse du ministère de l'intérieur tadjik repris par le média tadjik Khovar. Selon des chiffres officiels, environ 20 hommes armés et masqués y auraient participé. Une escarmouche s'en est suivie, qui aurait duré environ une heure. Selon le ministère de l'Intérieur, les assaillants ont réussi à s'emparer de plusieurs kalachnikovs et ont abattu un garde-frontière et un policier. Cependant, ils ont finalement été encerclés et la plupart d'entre eux, 15 personnes, ont été tués et plusieurs autres détenus. Certains véhicules empruntés par les assaillants ont également été détruits.

"Pendant une aussi courte période, il . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec